Urbain Germanier et son arrière-petit-fils

Pour Gilles Besse, la tradition familiale  est aussi importante que l’amour du vin et la passion pour la viticulture. Il est ainsi la quatrième génération à gérer la cave fondée par son arrière-grand-père il y a plus de 120 ans.

En 1896, Urbain Germanier vinifie son premier vin dans le hameau de Balavaud, à Vétroz. La commune est située sur le versant nord ensoleillé da la vallée, sur la rive du Rhône. Aujourd’hui, la cave familiale traditionelle se trouve toujours à Vétroz. Elle est gérée par Gilles Besse depuis 25 ans. L’arrière-petit-fils d’Urbain Germanier est l’un des œnologues les plus réputés et les plus expérimentés de Suisse. Il aime présenter ses vins personnellement, que ce soit dans son pays ou à l’étranger.

Gilles Besse est fier de ses racines. Il n’est pas étonnant alors qu’un portrait de son arrière-grand-père orne les étiquettes du Urbain Germanier Mémoire Rouge et du Urbain Germanier Mémoire Blanc. Dans le vignoble comme dans le chai, Gilles Besse ne laisse rien au hasard. Chaque année, il rend visite à tous les viticulteurs et inspecte chaque parcelle. Pour livrer ses raisins à Urbain Germanier, il faut accepter de limiter ses rendements et de satisfaire aux exi­gences strictes de Vitival, l’association des producteurs valaisans en production intégrée.