La viticulture au Down Under

On pense souvent que l’Australie est le pays qui produit le plus de vin en Océanie. Juste à côté. La plupart des gens pensent à l’Australie parce que les viticulteurs australiens, tout comme les néo- zélandais, exportent beaucoup.

En Australie, on produit du vin depuis près de deux siècles. Cela a commencé avec James Busby, un Ecossais qui importa des semis d’Europe. On trouve notamment de la syrah, qu’on appelle shiraz dans le Nouveau Monde et qui est très répandue dans les régions plus fraîches du sud et du sud-est de l’Australie. C’est là que poussent les vignes qui produisent le Tar & Roses Heathcote Shiraz et le Bellmount Wine- maker’s Choice Shiraz/Cabernet Sauvignon. Les cépages rouges représentent environ les deux cinquièmes de la surface viticole australienne, les blancs couvrant le reste. Dans notre assortiment, vous trouverez cinq rouges et trois blancs d’Australie. En 1819, Samuel Marsden, un missionnaire, implanta les premières vignes en Nouvelle-Zélande. Mais la viticulture n’a vraiment commencé à se développer que dans les années 1980. A partir de là, la croissance fut rapide. En peu de temps, la superficie viticole des îles du Nord et du Sud a été multipliée par six. Aujourd’hui, la majeure partie de la surface viticole est plantée de cépages blancs. La Nouvelle-Zélande est surtout connue pour son sauvignon blanc. Chez nous, vous trouverez, par exemple, le Tahuna Sauvignon Blanc en bouteilles de 7,5 décilitres et dans la pratique version de 3,75 décilitres.

Tous les vins d'Australie