Fondue chinoise - ou l'embarras du choix

Si on sert un plat typiquement suisse à Noël, ce serait la fondue chinoise. Pour les personnes plutôt traditionnelles, le caquelon chaud, le plateau de viande froide et les différentes sauces ont leur place sur la table de Noël, tout comme les vraies bougies sur le sapin de Noël.

fondue_chin_gross

La fondue chinoise est appréciée des jeunes et des moins jeunes. De plus, elle est facile à préparer. La cuisine se fait ensemble et directement à table, alors que les différentes sauces et garnitures sont préparées à l'avance. La convivialité est ainsi au premier plan - et c'est le plus important, surtout lors des fêtes traditionnelles en famille ou lors d'un repas simple avec de bons amis.

Le seul défi de la fondue chinoise? Il faut attribuer des fourchettes aux couleurs différentes et choisir un vin adéquat. Alors que la première difficulté est vite surmontée, le choix du vin est un peu plus difficile en raison des multiples possibilités. Un vin rouge fruité ou corsé et aromatique se déguste volontiers avec une fondue chinoise. Un vin blanc régional étoffé s'harmonise tout aussi

bien, comme par exemple un bon cru des vignobles valaisan. Ou encore un rosé corsé qui est également excellent avec la fondue chinoise? Eh oui, celui qui a le choix, a l'embarras du choix - tout comme pour les nombreuses sauces et autres délicatesses servies avec la fondue chinoise.