Toutes les bouteilles ne se ressemblent pas

On pourrait penser que toutes les bouteilles se ressemblent. Mais ce n’est pas le cas des bouteilles de vin: à part le volume (7,5 décilitres dans l’UE, 7 ou 7,5 décilitres en Suisse), rien n’est normalisé. Les viticulteurs peuvent concevoir leurs bouteilles de vin ou de champagne comme bon leur semble.

Toutefois, au cours des derniers siècles, des formes caractéristiques sont apparues dans certaines régions viticoles. Les plus célèbres sont les bouteilles de bordeaux et de bourgogne. Le corps d’une bouteille bordelaise est cylindrique ou légèrement conique. L’épaule, juste à la base du col, est caractéristique. Cette bouteille est particulièrement stable et peut s’empiler pour un faible encombrement. La bouteille de bourgogne est aussi haute, mais légèrement plus pansue. Son fût se rétrécit jusqu’au col et n’a pas d’épaule.

La bouteille de champagne est une forme particulière de la bouteille bourguignonne. Dotée de parois plus épaisses en raison de l’importante pression, elle présente également un fond creux pour le pouce. Cette forme de piqûre permet de répartir également la pression sur les parois de la bouteille. Certaines caves ont imaginé des formes singulières. JP. Chenet, par exemple, a créé une bouteille pour ses vins, notamment pour le JP. Chenet Blanc de Blancs brut, qui se distingue des autres au premier coup d’œil.

Notre assortiment de vins