Breadcrumb Navigation

Ramassage des ordures en mer

One Earth – One Ocean construit des bateaux exceptionnels.

L’organisation One Earth – One Ocean s’est fixée un noble but: libérer les plans d’eaux des déchets plastiques, huileux et chimiques dans le monde entier. Aujourd’hui déjà, deux modèles de bateaux sont en service pour récolter les déchets dans les eaux continentales et dans les mers: c’est le début de l’élimination des déchets maritimes. Le bateau «SeeKuh» (vache marine, illustré) servant à récolter les déchets a fait ses débuts à Hong Kong en 2018. Il relève jusqu’à deux tonnes de plastique par trajet. Avec une vitesse d’environ deux nœuds, le SeeKuh avance au pas. Cette faible vitesse est non seulement peu énergivore, mais permet aussi aux plus grands animaux marins de s’échapper du filet et aux plus petits de passer entre les mailles.

A l’avenir, les bateaux fonctionneront avec de l’énergie renouvelable. D’autres types de bateaux sont planifiés: par exemple le «SeeElefant» (éléphant de mer), un porte-conteneur transformé, sur lequel on pourra trier, rapetisser et recycler directement les déchets plastiques en haute mer. Ces derniers seront ensuite transformés en énergie: One Earth – One Ocean prévoit de liquéfier le plastique en le réchauffant et de le transformer en mazout sans soufre.

Le plastique en mer

D’ici 2050, il y aura plus de plastique que de poissons qui nagent dans les mers d’après les estimations - si nous ne faisons rien.

Notre don

Pour chaque paquet de sticks de poisson et de filet à la Bordelaise vendu, Greenland Seafood Europe GmbH et Denner font un don de 5 centimes à l’organisation One Earth – One Ocean. Les dons soutiennent le projet de retirer les déchets en mer.