Breadcrumb Navigation

Blog de Denner

Sept aliments automnaux dont on peut se réjouir

Astuces 24.08.2017 12
Pumpkin soup - Traditional seasonal pumpkin soup, space for text; Shutterstock ID 219512866; PO: Denner Online Bilder ; Job: Denner Online ; Client: Heidi Bürke; Other: Annina

Voilà. L’automne s’approche à grands pas, que cela nous plaise ou pas. Comme nous ne pouvons pas arrêter le perpétuel changement des saisons, je vous présente aujourd’hui sept aliments qui vous rendront l’automne un peu plus sympathique…

1. Marron

La dénomination correcte serait plutôt châtaigne. Mais le terme «marron», comme nous les appelons si joliment en Suisse, sonne plus appétissant. Dès le mois d’octobre – le commencement de la saison en fait – on trouve ces fruits grillés et chauds à tous les coins de rue. Profitez-en bien, même ou surtout en tant qu’adulte, car, que serait l’automne sans marrons chauds?

2. Gibier

Les plats de chasse font partie de la catégorie «Love it or hate it». Soit on adore, soit on déteste. Je ne connais, en tous cas, personne qui prétende «aimer un peu la chasse». Mais peu importe de savoir si on est un adepte de chevreuil, de cerf ou autre sanglier: les plats de gibier font partie des mets automnaux par excellence. L’automne est la saison de la chasse et la seule période de l’année où vous pouvez trouver des plats de gibier dans toute la Suisse.

3. Truffe

Pour tous les gourmets parmi vous, voilà le troisième aliment, qui est très rare et donc très cher. Les truffes sont symboles de luxe et très souvent utilisées dans la haute cuisine. Mais elles ne doivent pas forcément creuser les petits budgets. On les trouve, par exemple, sous forme d’huile de truffes à des prix tout à fait abordables.

4. Courge

La tradition d’Halloween s’est fait sa place en Suisse aussi, et avec elle, l’art de sculpter les courges. Mais les gourmets se réjouiront surtout de sa saveur incomparable. Alors que l’automne s’installe peu à peu, rien de tel qu’une bonne soupe à la courge pour ensoleiller ces fraîches journées.

5. Cynorrhodon

Le cynorrhodon est un faux-fruit, qui contient beaucoup de graines appelées akènes. En Suisse, ce fruit est aussi connu sous la dénomination peu romantique de «gratte-cul». Il est en outre considéré comme plante médicinale grâce à sa haute teneur en vitamine C et souvent utilisé sous forme de thé. En cuisine, il est aussi un ingrédient de base pour les confitures, les sauces ou les soupes, mais son goût aigre-doux se prête également à nombre d’autres utilisations.

6. Coing

La devise avec les coings: dépêchez-vous! Ce fruit très apprécié n’est disponible que durant la saison, qui ne dure que d’octobre à novembre. Un peu oublié des jeunes générations, ce fruit est utilisé pour confectionner une multitude de desserts, dont la pâte de coings.

7. Salsifis

Pour terminer, voilà encore un légume racine avec un nom qui ne laisse point attendre de saveur culinaire exceptionnelle, mais qui surprend par son goût doux et agréable. On trouve le salsifis d’octobre à mai. Il est surtout recommandé pour la préparation de plats qui doivent être pauvre en calories, mais malgré tout rassasiants. Depuis quelques années, la cuisson de légumes racines locaux est de nouveau à la mode et de nombreux grands chefs intègrent le salsifis à la haute cuisine.

On pourrait naturellement encore ajouter une grande quantité d’aliments à cette liste. Mais j’espère que cette petite sélection de sept ingrédients vous aidera à vous préparer tout en douceur à l’arrivée de l’automne.

Nos actions pour cette recette