Breadcrumb Navigation

Blog de Denner

Freegan, végane ou clean eater — qui mange quoi?

Astuces 01.08.2016

D'abord, il faut que ce soit bon. Ensuite, ça doit être frais. D'autres souhaits? Peut-être encore la bonne composition de couleurs? Ou le repas doit-il encore pendre à l'arbre? La diversité des formes d'alimentation est bien plus grande qu'on ne le pense. Et de nouveaux concepts d'alimentation très intéressants viennent s'y ajouter au fur et à mesure. Examinons de plus près les tendances les plus courantes, mais aussi celles qui sont encore peu connues. 

Clean eating

Fait partie des dernières tendances. Il s'agit de préparer des aliments frais et non traités. Les matières premières naturelles comme les légumes, les fruits, la viande, le poisson ou les produits à base de céréales complètes sont permis. Les édulcorants, le sucre, les colorants, les arômes, les exhausteurs de goût et les acides gras trans malsains sont interdits. Règle générale: moins il y a d'ingrédients sur l'emballage, mieux c'est!

Freeganisme

Plutôt répandu aux Etats-Unis, le freeganisme ou gratuivorisme est un mode de vie alternatif qui veut diminuer l'impact de chacun sur l'environnement et les êtres humains en refusant largement de soutenir une économie capitaliste. Les points de vue éthiques priment donc sur la recherche du profit. Les freegans boycottent ainsi notre société d'abondance et de gaspillage résultant du système économique. Mais tous les freegans ne respectent pas le végétalisme.

Régime macrobiotique

Vient du bouddhisme zen et du taoïsme. Entièrement selon le principe yin-yang, le concept d'alimentation doit contribuer à vivre longtemps, sainement et heureux. Les céréales complètes constituent la base du régime. Les légumes, les légumes secs, les fruits, le poisson et les algues marines sont également permis. La viande, le sucre, les produits laitiers, les pommes de terre ou les tomates sont par contre prohibés.

Fruitarisme

Pour ce régime, les restrictions sont sévères. Les fruitariens se nourrissent exclusivement de fruits qu'on récolte sans tuer ni endommager la plante. Soit des fruits, des noix et des graines. Les tubercules, les feuilles ou les racines, ainsi que les produits d'origine animale sont interdits. De nombreux fruitariens se nourrissent  seulement de fruits qui sont tombés de l'arbre. Ou de céréales (car celles-ci meurent lors de la récolte).

Véganisme

Aucune autre forme d'alimentation ne se propage aussi vite que le véganisme. On renonce entièrement aux aliments d'origine animale. Donc, non seulement à la viande et au poisson, mais aussi aux produits laitiers, aux œufs, à la gélatine, voire au miel. Et malgré les nombreux racontars, il ne faut pas craindre les troubles carentiels d'une alimentation végane si l'on choisit ses aliments consciencieusement. C'est ce qu'on dit. Mais comme pour tout, certaines études prouvent le contraire.

Fast food

Hamburger, pizza, hot-dog, pommes frites... tout ce qui est bon, quoi? Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes — mais seulement pour ceux qui mange du fast food sans faire d'excès. Le film «Super Size Me», datant de 2004, devrait vous convaincre. Dans un essai risqué, l'auteur principal se nourrit exclusivement de McDonald's pendant un certain temps. Et il grossit de plus de 11 kilos en un mois (13% de son poids). Donc: mangez du fast food consciemment. Ce sera certainement délicieux à chaque fois et vous n'aurez pas mauvaise conscience.

Végétarisme

Ici on consomme des aliments d'origine végétale et les produits d'animaux vivants comme des œufs et du lait. Le végétarisme se concentre non seulement sur la cuisine, mais aussi sur la philosophie. Le part des végétariens est inférieur à 10 pour cent dans le monde occidental. En Inde, près de 40% de la population est végétarienne.

[Translate to French:] Dazu passt